Merci pour Tes grâces « banales »

par | Croissance | 0 commentaires

Qu’ils louent l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en faveur des hommes! Qu’ils offrent des sacrifices de reconnaissance et qu’ils racontent quelle est sa façon d’agir avec des cris de joie!

— Psaume 107: 21-22

Il y a plusieurs années, durant notre temps de prière et de partage hebdomadaire, une soeur m’avoua se sentir embarrassée lorsqu’elle m’entendait remercier Dieu pour des choses « banales » durant nos échanges. Selon ses dires, il ne lui était jamais venu à l’esprit de rendre grâce au quotidien pour le souffle de vie renouvelé, pour son frigo plein, pour son accès aux soins de santé, à l’éducation ou pour le chauffage dans sa maison. Pour elle, c’étaient des « évidences ». Il lui semblait plus pertinent de remercier Dieu pour les « grandes choses » telles que le miracle d’une guérison, la réussite à un examen difficile, la protection de Dieu lors d’un accident, etc. Je l’ai encouragée à remercier pour toutes ces « petites » choses que Dieu nous donne avec fidélité au quotidien, car s’Il ne le faisait pas, nous ne serions pas là pour vivre les « grandes » choses qu’Il nous réserve.

Je crois que d’une certaine façon, le fait d’avoir grandi dans un environnement très éloigné du confort occidental m’a aidée à réaliser très tôt que le « banal » des uns est le luxe dont d’autres n’osent même pas rêver. Et par la grâce de Dieu, je n’ai jamais perdu cette notion, malgré mes nombreuses années de vie en Occident et le confort dont je jouis dorénavant. Mais je dois constamment rester sur mes gardes, car ce confort peut justement s’avérer une pierre d’achoppement en contexte d’action de grâce. On finit par banaliser et par prendre pour acquis des grâces de Dieu, car elles nous paraissent trop « évidentes ».

Cette année, prenons le temps de faire la liste la plus détaillée possible des « petits » et « grands » bienfaits de Dieu, même et surtout ceux qui nous semblent banals et faisons en sorte de dépasser la formule générique du « Merci Seigneur pour tes multiples grâces dans ma vie. » Montrons à Dieu que nous avons fait l’effort de reconnaître sa Présence dans nos quotidiens à travers les multiples « clins d’oeil » qu’Il nous a envoyés, et ce même si nous sommes encore en attente du « grand miracle ». Réalisons que nous aimons un Dieu extraordinaire qui prend d’abord plaisir à se révéler dans notre ordinaire et que son Amour se révèle à travers la fidélité avec laquelle Il comble nos besoins les plus primaires : 

  • la provision qui se renouvelle dans ton frigo malgré l’inflation n’est pas une chose banale;
  • tes proches toujours présents malgré une pandémie qui en a emporté plusieurs n’est pas une chose banale;
  • ce bouton sur le mur qu’il te suffit d’appuyer pour réchauffer ton logement quand des sans-abris n’auront qu’une simple couverture pour se réchauffer cet hiver n’est pas une chose banale;
  • ces deux jambes sur lesquelles tu peux te tenir pour te déplacer, ces yeux avec lesquels tu peux lire ce texte ou admirer les merveilleuses couleurs de l’automne… ne sont pas des choses banales.

Oui, nous vivons dans un monde de consommation, mais en tant que chrétiens, faisons attention à ne pas traiter Dieu comme un vulgaire pourvoyeur de choses « banales ». 

Cette action de grâce, prenons la ferme décision de ne ni banaliser, ni précipiter ce moment où nous exprimerons notre reconnaissance au Seigneur, afin de pouvoir déguster plus rapidement nos abondantes victuailles. Louons l’Eternel pour sa bonté et pour ses merveilles en notre faveur ! Offrons-Lui des sacrifices de reconnaissance et racontons en détails quelle est sa façon d’agir avec des cris de joie!

Joyeuse action de grâces !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.